mercredi 17 août 2016

Dead Congregation


Salut Lecteur !

Pour mes 40 ans, oui, je sais, je suis vieux, Belial m'a très gentiment offert 2 boîtes de GW.

Une boîtes de 5 Chevaliers Gris, je ne sais plus le nom exact, montables soit avec des épées à 2 mains, soit une flopée d'armes spéciales, et la boîte de 10 marines de Betrayal of Calth.

Boîtes très chouettes, pleines d'options.

Donc soit je les montais indépendamment, mais jouant en V2, les Chevaliers Gris en armure énergétique, c'est bof, et des Marsouins, entre mes Ultras de Rogue Trader, mes Space Wolfs, mes Totenkopf (dernière édition de Marines plus 10 MKIV ForgeWorld, déjà offerts par Belial une autre fois), j'ai largement de quoi faire, et ça aurait fait tâche dans mes armées.

Donc j'ai décidé de mixer les 2 boîtes, pour en faire une suite inquisitoriale d'extermination, de 15 gugus, sans limitation d'armes lourdes, spéciales ou d'assaut.
Le but étant d'en faire un truc visuellement sympa, même si c'est un sac à points, pas forcément optimisé.

En en parlant avec lui, on s'est dit qu'il leur fallait un nom sympa.
On a donc opté pour la "Dead Congregation".
Ce qui est un clin d’œil à un groupe de Death Metal que je saurais que trop te conseiller, ami lecteur.
Dead Congregation

Assez Old School, moi j'aime bien, mais je comprends que cela ne convienne pas à tout le monde...

Ensuite on a parlé peinture, et Belial a émis le souhait de les voir peints en pourpre, car à part certains de mes Emperor's Children/Noise Marines, c'est une couleur assez rare, voir inexistante, chez mes SM.
Donc pourpres ils seront.

Et dédicacés à Belial !

Bisous, et bonne rentrée à toi !


mardi 9 août 2016

Un p'tit bout de fluff pour le V2 Day 2016...

Le Grand Prohète Eldrad était en méditation dans sa chambre de moelle spectrale depuis 6 jours.
 
Il avait alterné sa méditations avec des phases de divinations des Runes, et pratiqué la lecture du Tarot de L’Empereur, art qui bien que grossier et imprécis, pouvait apporter son lot d’information sur ces primates humains et les bêtises qu’ils pourraient imaginer dans les années à venir.
 
Il avait agrémenté ces différentes séances psychiques de substances plus ou moins licites sur son vaisseau monde, mais après tout, il était Grand Prophète, il avait bien le droit de faire ce qu’il voulait.
 
Sentant que Narsial, Chef du conseil des Préscients, allait venir le déranger, il s’empressa de ranger sa pipe à eau, son miroir de poche, sa paille, sa petite cuillère et sa seringue dans le tiroir en bas à droite de son bureau.
 
Un toc toc discret se fit entendre sur sa porte.
 
-Entre Narsial, je savais que tu allais venir.
 
L’Archonte entra dans la pièce en s’inclinant avec respect devant Eldrad.
 
-Bonjour Maître, avez-vous fini vos méditations ?
Le Conseil attend vos révélations avec impatience.
Ne voyez-vous rien venir ?
 
-Rien de bien folichon mon bon Narsial.
Je ne vois que les Orks qui verdoient, et le Chaos qui kawa.
Prends donc le temps de boire un peu de ce délicieux nectar à la rose avec moi.
Vire la caisse de runes sur ce fauteuil, et profite un peu.
 
L’Archonte regarda autour de lui en cherchant la chaise dans le chaos de la pièce.
Il souleva le carton, mais celui-ci lui glissa des mains et lui tomba sur les pieds.
 
-Aouhhhhh ! Mais c’est vachement lourd cette merde !
 
-Oui, je sais.
Je savais également que tu allais le faire tomber, et te faire très mal.
C’est toujours douloureux les orteils.
Ça fait mal hein ?
 
-Mais vous êtes complètement con, vous auriez pu me le dire, je crois bien que j’ai orteil de pété !
 
-Quel fougue mon jeune ami, on dirait un de ces humains !
Je ne te l’ai pas dit, car j’avais vu qu’il fallait qu’il tombe.
 
Eldrad se leva, et alla contempler les runes qui s’étaient dispersées du carton tombé sur les pieds du malheureux Archonte.
 
-Nom d’une Banshee ménopausée ! Comment ai-je pu passer à côté de ça ???
 
-Que j’allais me péter un arpion ?
 
-On s’en cogne de ton orteil, petit écervelé !
Regarde plutôt, la rune de Khorne, la rune d’Abaddon, la rune de Slaanesh, la rune de la porte d’Italie, et la rune de Pestilus.
Tout concorde ! Il y a même une rune de Bretagne, mais je n’arrive pas bien à comprendre ce qu’elle fout là.
 
-Et donc, en Eldar, ça veut dire quoi ?
Vous pouvez traduire ?
 
-Cela veut dire que le V2 Day recommence, et qu’on dirait qu’Abaddon va pointer sa truffe pour lancer une Croisade Noire !!!
 
-Et alors, on s’en fout, on a qu’à mettre les voiles et laisser les humains se démerder entre eux ? Après tout ça les regarde, L’Empereur n’avait qu’à pas faire l’andouille avec ses Primarques et leurs filer un peu plus de claques quand ils étaient gosses.
Voilà ce qui arrive quand on laisse des jeunes traîner dans toute la galaxie : on se retrouve avec une Hérésie quand ils ont 18 piges !
 
-On en a à foutre que la planète Kremlina se trouve dans les parages, et pile poil sur le passage d’Abaddon et de ses abrutis de la Black Legion !
 
-Et alors ?
Une planète de plus ou de moins, ça ne va pas changer la face du monde nan ?
 
-Ça va changer la face du monde qu’il y a ma maison de campagne et toutes mes plantations de canna… de thé sur cette planète !
Je n’aurai jamais dû écouter cette crapule de Century 21 qui m’a dit que c’était un bon plan d’investir là bas !
Bon, on a quoi comme force à disposition ?
 
-Ben pas grand-chose. La moitié des Falcons est partie à la révision des 30000, l’Avatar vient juste de retourner dans sa chambre royale, et c’est la fête chez Maugan Ra, tous les Faucheurs Noirs sont partis festoyer. Donc à l’heure qu’il est, ils doivent tous être passablement bourrés…
Et Jain Zar est indisposée.
 
-Bon. Restons calme.
Nous allons tisser la trame des Fils du Destin pour obliger ces gorets d’humains à se battre pour moi, euh pour nous, enfin contre le Chaos ! Le Chaos, le Mal, tout ça tout ça.
C’est bien ça ! C’est vendeur !
 
 
Narsial soupira d’un air désespéré.
 
-Et ça recommence…

mardi 14 juin 2016

Pestilus au Congo


Salut Lecteur,

Je reprends mon blog pour te donner des nouvelles.

En donner à mes amis pour qu'ils sachent que je vais bien, et en donner aux connards pour qu'ils sachent que je vais bien.

Dernièrement, ce blog était plus calme qu'une planète ayant subi un Exterminatus.

Pas de photos, pas de foutage de gueule de quiconque, pas de nouvelles des projets en cours, bref, calme te dis-je.

D'une j'étais déjà bien pris par le Paint, et de deux, je n'avais pas trop la tête à bloguer.

L'adoption de mon numéro 2 s'éternisait, on avait dépassé les 4 ans d'attente après apparentement, et on se disait avec ma femme que ça commençait à puer du cul sévère.

On arrivait même en fin d'agrément, et celui-ci se terminant en juillet 2016, nous avions pris la décision de ne pas le renouveler.
Merde à la fin. Sans déconner...
Besoin d'avancer dans nos vies, marre d'être à 3 et demi à la maison avec un petit bout à 6000 km, sans savoir si on allait concrétiser ou pas notre projet d'avoir une famille à 4.

Donc comme chez moi, on n'est pas du genre à baisser notre futal, nous avions décidé de tout envoyer paître et de ne pas renouveler notre agrément pour attendre encore je ne sais pas combien de temps.
Ça peut paraître extrême comme décision, mais au bout d'un moment faut penser à soi.
L'attente devenant ingérable, ça nous avait permis de se fixer une limite, quitte à morfler une bonne fois pour toute.

Puis tout s'est précipité d'un coup, je te passe toutes les péripéties, et nous sommes partis récupérer notre fils au Congo.
Je t'écris donc ces lignes depuis le Congo, dans le jardin de l'hôtel où nous squattons.

Il fait assez chaud et humide, mais on s'y fait.

L'hôtel est baisé de Geckos qui sortent à la nuit tombée, et la gastronomie française me manque cruellement.
Mais on tient le bon bout. Logiquement on décolle ce soir à 21h00 pour un vol de nuit.

Pour parler du Congo, c'est un pays de malades ! :)
Autant, j'ai du mal avec les pays du Maghreb, horreur d'avoir à marchander ou que l'on m'attrape le bras pour me montrer une merdouille à vendre (le nombre de vendeurs à Marrakech qui ne savent pas à quel point ils sont passés près d'une grosse droite dans la gueule...), autant j'adore l'Afrique.
C'est magique, mystérieux, envoûtant.

Hier soir, je suis parti me balader dans Kinshasa avec le jardinier de l'hôtel pour me guider, et j'ai adoré. Les odeurs, l'intensité de l'activité, les bruits,...
L'extrême pauvreté côtoie le luxe extrême, des épaves venues d'Europe roulent à côté de 4x4 rutilants, des taudis dans lesquels tu ne ferait pas dormir un chien galeux se dressent à côté d'hôtels dans lesquels tu ne dormiras jamais, ami lecteur, faute de moyens. 

J'ai fait quelques photos si tu veux voir et te rendre compte, mais comme mon téléphone m'a lâché, je ne peux pas les mettre sur ce blog.
Donc elles sont visibles sur mon compte FB. Pas trop dur à deviner, c'est le compte de Vincent Pestilus. la page est libre, car il n'y a pas de photos de mes gosses.

Pour te parler de mon fils, c'est juste énorme, il se marre tout le temps, a l'air en assez bonne santé quand tu vois la merde d'orphelinat dans lequel il a passé 4 ans de sa courte vie.
Je pense qu'il doit avoir un système immunitaire digne d'un Space Marine.
Et il a l'appétit qui va avec... :)

Maintenant que l'on va être à 4, je vais enfin pouvoir retrouver goût à la peinture.
Trop de projets à avancer : avec Cochonou on veut se mettre à Mordheim car il kiffe les Morts-vivants et moi les Skavens. Goulven serait peut être intéressé pour peut qu'on peigne nos bandes.
Il faut aussi avancer sur l'organisation du V2 Day qui se tiendra en novembre prochain, établir les règles de cet opus afin que les participants puissent commencer à bosser leur liste, monter le Culte Genestealer que m'a déniché Cochonou pour une poignée d'euros (les figurines sont splendides !)
Relancer des parties, soit en nocturne, soit les weekends où il n'y a pas de Paint.

Tiens, un détail rigolo, mon fils a vu des photos de figurines sur mon téléphone avant qu'il ne décède, et a dit "Chouette des jouets !"
Je lui ai donc expliqué que c'était MES jouets, et que s'il mettait ses doigts dessus, je lui arrachais les yeux et que je lui faisait manger avec du piment.
Je crois que j'ai trouvé un partenaire de jeu quand il aura grandi un peu ! :D

Sur ce je te laisse, ami lecteur, je vais aller le rejoindre et cesser de faire l' associale sur le PC.

Bisous à l'Ebola,

P.

mercredi 2 mars 2016

Azek Ahriman


Salut Lecteur !

La quête du Graal est enfin achevée.

Les Saintes Reliques sont enfin réunies au sein du Terminus Est !

J'ai pu récupérer Arhiman via l'annonce de Benjamin Lanet sur le groupe "Le marché de la figurine".
Je te recommande ce vendeur, ami lecteur, car il a encore plein de vieilleries à céder.
Bon vendeur, bonne communication, envoi rapide et bien emballé.

Donc tous les personnages spéciaux sont présents (Abbadon, Kharn, Huron, Fabius Bile gracieusement offert par Cochonou) en métal, sauf ce petit enfoiré de Cypher le déchu, mais cela est à dessein, car je trouve que les sculpteurs se sont lamentablement merdés sur la sculpture de cette petite raclure de Cypher.
Pas grave, j'ai le vieux capitaine Dark Angel qui fait très bien office de proxy, et qui a beaucoup plus de charme.

Surtout que pour le coup, Cypher est assez intéressant en terme de jeu, pour mettre un peu de piquant dans une partie, et de scénariser autour de sa présence.
Qui plus est contre des Dark Angels et/ou de la Death Wing. (règle d'Animosité, Protection Divine, Déchus, Traqué par les Dark Angels, Vendetta)

Donc Ahriman ira très bien pour commander le Collège de sorciers de Tzeench que j'ai monté il y a bien longtemps, suivant le schéma proposé par le Liber Chaotica.

Du coq à l'âne, le V2 Day RP 2nde édition est officiellement lancé pour novembre 2016 !
Reste à savoir si je serai toujours en poste dans la municipalité me prêtant la salle, car dernièrement, ils m'ont bien saoulé...
Mais ceci est une autre histoire...

mardi 2 février 2016

Black Wulfens


Genèse historique réelle :
Lorsque Belial a arrêté 40K la première fois, je suis devenu dépositaire de ses Space Wolves ainsi que tout le matos de jeu à savoir, la boîte de base et Dark Millenium.
L'histoire a suivi son cours, les Spaces Wolves sont restés longtemps dans une boîte, à l'abri de la poussière en attendant un intérêt plus prononcé de ma part.

Puis récemment, mon intérêt s'est réveillé, et je me suis dit, quitte à avoir une petite force et le Codex, c'est dommage de ne pas les jouer et de les compléter. Surtout que j'avais des bitz assez cools pour colmater mes nouveaux et anciens Totors...

Ça a commencé avec le rachat en occasion d'une bande de Wulfens post V2.

Puis ensuite, l'occasion faisant le laron, je suis tombé sur un monsieur de Warmania qui se débarrassait d'une armée Space Wolves à cause d'un déménagement futur.

Beaucoup de vieilles références, mais seulement une m'intéressait.

5 Gardes loups en armure Terminator, et version métal s'il vous plaît !

Bon, 10 Gardes Loups en Totor, ça commence à être relou à gérer pour le mec en face, mais comme Goulven dit que les Spaces Wolves, c'est cheaté, autant prendre le parti d'assumer.

De tout façon, ça ne sera jamais aussi cheaté que ces baltringues de Dark Angels, ces chiffe-molles de la Garde Impériale, ces bolchéviques de Tyranides, ou ces trisomiques d'Orks.

On ne parlera même pas des codex maisons destinés à ces Untermenschen de Squats.

Quant à ces vicieux d' Eldars et d'Arlequins, non, je vais encore avoir des problèmes...

Bref, j'ai décidé de jouer mes Spaces Loulous, en assumant leur côté porc présumé.

J'ai failli me faire arracher la tête quand j'ai annoncé à Belial que j'allai jouer ses Space Wolves dans un esprit Loup-Garou, avec acceptation des mutants afin de purger les hérétiques.

Bon, dans un sens, je le comprends.

Donc, comme c'est mon meilleur ami et que je le respecte, même si des fois, je suis un peu moqueur, j'ai décidé de les jouer comme un chapitre de Deuxième Fondation.

Voici donc les Black Wulfens...
Les Black Wulfens :

"Il n'y a pas de loup sur Fenris"

Ainsi parlait Magnus le Rouge.

Ce qui était une demi vérité. Et un demi mensonge.

L'Helix Canis, le formidable potentiel génétique de Leman Russ, qui pouvait transformer un humain normal en formidable machine à tuer que sont les Space Wolves, même comparé à un Space Marine issu d'un Chapitre plus traditionnel, recelait une face bien sombre.

Sur Fenris, nombreux sont les contes pour enfants qui parlent de bêtes informes évoquant des loups humanoïdes qui enlèvent les gens afin de les dévorer dans les fondrières humides ou au sommet des pics glacés.

Comme dans toute légende, il y a une part de vérité, et une part de mensonge.

La 13 Compagnie, la Compagnie Maudite, les Reniés, les Innommables...
Elle porte bien des noms.

Pourtant, elle existe, bel et bien.

Payant sa dette de sang à l'Empereur à travers des sacrifices rarement reconnus.

Voici son histoire...

Lorsque Brynjolf manifesta les premiers signes de la Malédiction Wulfen, Ragnar Blackmane laissa à son premier Lieutenant le choix de sa fin.

Un bolt derrière la nuque, servir de trophée aux aspirants Space Wolves afin de perpétrer la légende lors de leurs épreuves finales, ou diriger une Compagnie "spéciale" qui pourrait incorper les déviants de l'Helix Canis.

Brynjolf choisi donc de commander cette compagnie spéciale, dans laquelle seraient dirigés, tous les Space Wolves déviants, avec l'aide de frères génétiques volontaires.

C'est ainsi que naquirent les Black Wulfens, également connus sous l'appelation de XIII Compagnie, calqué sur le Chapitre des Space Wolves, avec juste quelques modifications portées quant à l'organisation...

A l'instar des Déchus Dark Angels, les Space Wolves instaurèrent ainsi un cercle de connaissance souterrain à l'Imperium, dans lequel ils enfouirent les plus sombres secrets du génôme de leur Primarque.

Les déviants génétiques furent placés devant le même choix que Brynjolf, à savoir un Bolt dans la nuque, la Traque par les aspirants, ou assumer pleinement l'Helix Canis de Leman Russ et rejoindre la XIII Compagnie.

Les incorporations au sein des Black Wulfens se firent sur la base du volontariat auprès des chapitres de la Seconde Fondation (Wolf Brothers, Red Wolves, Dark Fangs,..) et du Primo Genitor Space Wolf.

Les apports aux Black Wulfens sont variables selon les pertes et les recrues de chaque Chapitre, mais chacun essaie d'honorer au mieux ce qui est connu comme " La dîme de l'Helix Canis".





Bref,guignoleries mises à part, je joue mes Wulfens "officiels" comme des Possédés de Khorne dans le Liber Chaotica, avec des épées énergétiques, histoire de pouvoir défoncer un piéton mais pas un véhicule.

Et les Wulfens de Rackahm, je les joue comme des Lictors, avec les même règles, moins le coup des crochets, et comme biomorphes, "Griffes acérées", histoire d'en faire des tueurs de véhicules imprudents, ou tueurs de n'importe quoi, et histoire de pouvoir figurer leur musculature avantageuse, et leur aspect bestial.





lundi 25 janvier 2016

Space Wolves Vs Dark Angels


Salut Lecteur,

Tout d'abord, laisse-moi te souhaiter une bonne année 2016 !

2016, année de la baise !!!
La santé, du cul, un peu de pognon pour pouvoir faire des trucs cools, et ça sera déjà pas mal !

Bon vendredi, il y a eu du fight au Terminus Est !

Adrien, un collègue, est venu jouer à la maison.
Au programme, une bataille opposant les Space Wolves aux Dark Angels, les frères ennemis par excellence, le tout en 2000 points.

Je n'ai pris qu'une photo avant la bataille, car les deux armées étant non peintes, ça ne présentait qu'un intérêt tout relatif de mitrailler la bataille.


Toutefois, le champ de bataille était joli ! Donc photo !

La bataille a été courte et violente, puisqu'on n'a même pas eu besoin de faire le tour 4.
Les Space Wolves ont été archi violents, malgré l'oubli d'une charge des Griffes Sanglantes, et j'admets que les Dark Angels ont eu des tirs très malchanceux deux ou trois fois, ce qui a fait mon plus grand bonheur.

J'en ai profité pour essayer un Prédateur Wulfen.
Pour cela, je prends les figurines de Prédateur de Rackham, que je trouve très jolies, avec un côté bestial qui va à ravir aux Space Wolves.
Pour le profil, j'utilise celui des Lictors, moins le coût des "Crochets" que je leur enlève, et comme biomorphes, je leur colle "Griffes acérées" pour représenter leur musculature avantageuse.
Bon, ça ne l'a pas empêché de se faire fumer après avoir transformé en charpie une demi escouade Devastator.

Oui, car je joue mes SW en tant que XIII compagnie, appelée également "Black Wulfens".
Belial avait poussé des cris de frayeur quand je lui avait dit que j'allais adjoindre des mutants à ses Spaces Louloups !
Donc je n'ai trouvé que ce biais là pour ne pas blesser mon cher ami. ^^

Donc ils ont accès aux Prédateurs Wulfens, la forme la plus développée du gêne Canis Helix, ainsi que les Wulfens qui étaient sortis lors de la V3. J'avais pu en récupérer 5, et c'était dommage de ne pas les jouer.

Pour les Wulfens en armures énergétiques, je prends le profil des Possédés du Liber Chaotica, avec la marque de Khorne, et 2 épées énergétiques pour représenter leur capacités aux corps à corps.
Cochonou, en vil optimisateur, m'a tout de suite dit, "Mais prends une énergétique et une tronçonneuse, ça coûte moins cher !"
Chose que je n'ai pas voulu, même si ça fait du gâchis de points.
Je les ai déjà testé, le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est du solide, avec une sauvegarde démoniaque, une armure boostée à 2+, et une régénération.

Fluffiquement, pour justifier cela et compenser la force que cela apporte aux SW, les Black Wulfens ne peuvent pas faire appel aux alliés, car les Gardes Impériaux et les Eldars, ont tendance à finir en casse-croûtes, donc c'est pas top pour maintenir une alliance "Il est où l'autre couillon d'Archonte ? Bah il y a un bras qui dépasse du gros machin poilu qui grogne..."
Et les Agents Impériaux, types Assassins, Inquisiteurs, Chevaliers Gris ou autres, ben autant rester discret quant à la déviance génétique et à l'utilisation un peu borderline des mutants.

J'ai pu également tester le Vindicator, et j'ai adoré !
Ou comment faire de la pièce détachée de Dreadnought !... :)
Ça tape super fort ce truc !!!

J'ai eu également le plaisir d'avoir la visite expresse de Fred, un pote qui a joué en V2 à nos débuts, grand joueur Eldar. Il a toujours le virus !

Donc mon armée SW, c'est l'objectif de 2016 en peinture, assez sombre, avec un schéma simple pour ne pas me prendre la tête, et du sang partout. Important, le sang partout ! ^^

Et pour Noël, mon petit frère m'a fait expédier un magnifique Glotkin par la poste, ça va péter ! :)

mardi 22 décembre 2015

Forfait et défaite...

Salut lecteur,

Hier, j'ai fait un saut à Starplayer pour déclarer forfait pour la peinture des figurines d'AOS.

En effet, j'ai moyenné mes services au patron contre des avoirs dans sa boutique.

Mais une fois fini les Sigmarites, sur lesquels je me suis déjà bien fait chier, j'ai pété une pile en commençant les Khorneux.
C'est un cauchemar à peindre.
Même pas à cause des détails, qui se plaindrait d'avoir des détails sur des figurines ?, mais plus pour le degré zéro d'intérêt qu'elles représentent.
C'est la première fois où je ressens cela.
Un ennui infini en peignant.
C'est même pas la monotonie de la tâche qui m'a fait déclaré forfait, car Belzébuth sait que des trucs monotones, j'en ai peint !
(pour rappel, je me suis quand même goinfré une bonne dose d'Ultramarines).
Pourtant le Chaos, je connais, j'adore, pareil, j'en ai une bonne montagne de peinte, mais là, rien, que dalle, nada, Nichts. Aucun intérêt. J'aurai eu un hérisson mort sous les yeux, ça aurait mieux, car au moins, des mouches y seraient venues pour se restaurer et pondre, ça aurait fait un peu de vie.

En fait, ce sont des machins sans âme que GW a réussi à nous pondre là.
Déjà, on s'emmerde à les monter, car aucune modularité possible.
Et quand on attaque la peinture, on ressent un sentiment infini d'impuissance vis à vis de la tâche à accomplir.
Genre : "Tiens, voilà la Seine, une cuillère à café, prends tout ton temps, mais faut la vider."
(Smiley qui se jette sous le RER B un lundi matin)

Je vais mettre ça sur le compte de la technique de fabrication, qui permet de faire des jolies choses, mais dépourvues d'âmes. Mortes.

Je ne pense pas avoir vieilli, car j'aime toujours autant peindre, pas trop mal à ce qu'on m'en dit, MAIS PAS ÇA !

Au demeurant, le patron a été très sympa, m'a réconforté, m'a fait un câlin, et a séché mes larmes.
Je lui ai dit que pour le boulot déjà fait, ben tant pis c'était pour moi, c'était cadeau, mais que je ne voulais plus ces figurines d'AOS une minute de plus chez moi, car elles me mangeaient le peu d'âme qu'il me reste et pas encore vendu à Lucifer.

Et là, Eric, Grand Seigneur, me dit, "Ben écoutes, c'est dommage au vu du taf effectué, je vais te filer un truc à peindre à la place, quelque chose où tu t'éclateras plus. Et puis AOS, je le mettrai en vente en occasion."

Donc j'ai récupéré "Dungeon Saga : La quête du Roi Nain" à mettre en couleur.
Et là, miracle, de la figurine qu'on a en main, mais qu'on a envie de peindre ! Des trucs sympas, classiques mais sympas.

Donc un GRAND MERCI à Eric qui m'a sauvé de la Damnation Eternelle ! Gloire et Louanges en Son Nom ! Et Protection sur sa famille !
Bandeau à titre informatif : Starplayer fait 10% sur tout GW, sans pour cela que tu aies à attendre des éons pour avoir ta commande comme chez d'autres revendeurs...

Et pour toi, lecteur amateur d'AOS, va faire un tour chez Starplayer, il va y avoir de l'AOS en occasion, impeccablement assemblé, pour moitié peint. Ça te fera déjà ça de moins à faire.

jeudi 10 décembre 2015

V2 Day RP, suite et fin...


Salut Lecteur,

Le premier V2 DAY Région Parisienne a bien eu lieu, et c'était ma foi, fort réjouissant.
Il a eu lieu dans une école d'une municipalité proche de la Porte d'Italie, sous un vent glacial.
Heureusement, le local accueillant les belligérants était bien chauffé !

Le camp du Mal a échoué, et les Bons ont été victorieux.
On a même pu voir des Soeurs de Bataille foutre des roustes à des Boyz sur Cybergorets ! Oo

Nous avons pu rencontrer deux joueurs du sud fort sympathiques, ainsi qu' Ymargl, un nouveau venu dans la place V2, très sympathique lui aussi, bien qu'un peu lève tard, ce qui lui a coûté la première partie, et nous a obligé à rééquilibrer les camps au dernier moment.

Il y avait également mon âme damnée, Belial, pour servir d'arbitre en cas de litiges, ce qui n'a pas eu lieu, et Micko, mon binôme de Paint, venu pour assister au spectacle.

Il y avait 10 joueurs au total, répartis en 2 camps.
Chaque camp avait un Général, libre de se déployer sur les 4 tables comme bon leur semblait, afin d'appuyer ses 4 Lieutenants, déployés de manière plus classique.

Voici quelques photos prises par Belial :










Si tu veux voir la totalité des tofs de Belial, c'est ici : Tofs de Belial

Il y a également les tofs de cette vile crapule de Goulven et de l'Auguste Gandahar, visible sur Warmania :
CR Warmania, tofs Goulven et Gandahar

A la finale, ça a été une journée fort réjouissante, et je pense réitérer l'expérience l'année prochaine, peut être sous un autre format, histoire de ne pas être répétitif.
Puis pour certains, 3 parties à la suite dans la journée, c'est trop fatiguant. Surtout Gandahar le Grand Prophète, qui se cristallise de plus en plus, et commence à se retirer dans le Circuit d'Infinité de son Vaisseau Monde... ^^

Merci à tous les participants d'avoir joué le jeu, à Goulven pour l'aide à l'élaboration de la journée ainsi que pour la production de décors et de Chevaliers Impériaux, à Gandahar pour ses conseils lors de notre Brainstorming au Bistrot des Artistes, à Belial pour son support psychoactif, aux gens du Sud pour être montés jusqu'à nous, et aux autres aussi.

La cerise sur le gâteau, c'est que j'ai réussi à faire replonger cette souillon radioactive et séropositive de Slaanesh dans la V2, et ça, j'en suis pas peu fier ! :D



mercredi 18 novembre 2015

Fluff V2Day RP



Dans la salle de conférence tactique du vaisseau Solins Prime des Aurora, l’ambiance était pour le moins tendu.

Les différents Commandants de la coalition « Châtiment » rassemblant les plus prestigieuses races de l’Imperium étaient rassemblés autour de la projection holographique de la planète Kremlinus Prime en vue de son assaut imminent.



On pouvait noter la présence, entre autre d’un Seigneur Squat, affublé d’une barbe impressionnante, un Sœur de Bataille de haut rang, à la mine austère portant une armure noire comme le jais, un fier Capitaine Space Marine à la stature plus qu’imposante, ainsi qu’un officier de la Garde Impériale sanglé dans son uniforme gris, doté d’augmentiques visuels.





Le Capitaine Goulven semblait sur le point d’exploser de fureur. Son teint était aussi vert que son armure, et cela n’était pas dû à l’ingestion de denrées périmées au mess des officiers ni à une quelconque bénédiction de Nurgle.



Il était littéralement vert de rage.



Afin d’apaiser la tension latente, l’Amiral Belial se tourna vers lui et lui accorda la parole.

-       - Capitaine Goulven, la situation ne semble pas vous convenir totalement ?

-        -   Bien sûr qu’elle ne me convient pas !
Moi, un Capitaine Space Marine, je suis placé sous les ordres d’un ab-humain, Squat qui plus est, on se demande d’ailleurs comment cette demi-race n’a pas été déclarée Ordo Xenos Hereticus par notre Sainte Inquisition !
Et pour récupérer une misérable planète complètement polluée, plutôt que de tout raser, on se sert de moi comme d’un vulgaire auxiliaire !!!
Et regardez aussi le reste de l’assemblée !
Une bonne sœur même pas génétiquement améliorée qui porte une armure trop grande pour elle, une baltringue en collant vert et rose, on ne parlera même pas de la demi portion fan des ZZ Top !

-         -  Capitaine Goulven, j’admire votre fureur, mais gardez-là pour châtier les vrais ennemis du Très Saint Empereur.
Votre placement sur cette mission n’est pas une disgrâce en soit, mais elle s’inscrit dans une politique de rapprochement avec la ligue Squat du Sud des Buveurs de Pastis fermenté.
Par ailleurs, les multiples défaillances et pertes qu’ont connues tous vos multi-fuseurs sur vos dernières missions ne nous ont pas encouragés à faire appel à vous pour gérer autant de monde. Si vous ne savez même pas sermonner un Techmarine négligeant, on est en droit de se poser des questions.


Le Capitaine Space Marine voulu répondre, puis se ravisa, baissa le regard, et se contenta de marmonner « Prouve-le ! » dans l’épaisseur du gorgerin de son armure.

-         -  Bien, reprenons où nous en étions, maintenant que les choses sont éclaircies.
Donc, cette petite planète, trop longtemps éloignée de la Lumière Impériale a connu insurrection sur insurrection.
Nous avons d’abord pensé à des soulèvements populaires, mais une enquête approfondie nous a révélée que le contrôle de cette planète nous échappait totalement.

En effet, la présence des Puissances de la Ruine est avérée, d’ailleurs la vermine chaotique semble s’être alliée avec une force Ork.
On suspecte également la présence d’un culte Genestealer qui aurait permis l’affaiblissement de notre autorité par la contamination de l’autorité en place.
Cette planète dispose d’importantes ressources minières, aussi nous ne pouvons pas nous permettre de la faire exploser comme elle le mérite.

C’est pourquoi nous devrons la reprendre quoi qu’il en coûte.
Peu importe le coût en vies ou en matériel, l’offensive sera lancée à 10h00, heure Terra, et elle devra être retournée dans le giron Impérial avant 22h00, heure Terra.

Je vous laisse aller préparer vos troupes pour le lancement de l’assaut terrestre.

Rompez !


Pendant ce temps, 8500 km plus bas, à la surface de Kremlinus Prime... 



Le Capitaine Lauranus des Emperor's Children, haletant, sur un autel sacrificiel impur, en était à son quatrième cadavre violé et à son douzième orgasme.

Ses sens étaient en surcharge grâce aux sombres modifications chirurgicale qu'avait apporté à son corps le tristement connu Fabius Bile, il y a 10000 ans de cela. 

La foule de ses sbires se tenait nue, autour de lui, l'acclamant à chacune de ses poussées charnelles.

Sa concentration fut interrompue lorsque son Voxcom grésilla de manière inopportune, et qu'une voix suppurante se fit entendre.

- Lolo ! Lolo ?!
Réponds bordel, c'est Pestilus ! Mais qu'est ce qu'il fout encore ce con ??!!!
LOLO !!!

- Putain, on peut plus violer des cadavres tranquillement ?
Je rends gloire au Prince Noir, et toi, tu me déranges en pleine cérémonie ?!
T'as intérêt à ce que ce soit pour du sérieux, j'en ai marre de tes canulars Voxcom !
Comme l'autre fois quand tu m'as demandé si je voulais baiser la grosse Lulu, et que tu m'as fait déplacer pour une Bête de Nurgle !

- T'as pas d'humour !
Non, cette fois c'est du gros !
Y a Tof Kass Krânes, le gros patapouf peau-verte qui nous convoque au QG.
Apparemment, il y aurait une flotte impériale en orbite qui se prépare. Pareil l'autre chauve d'Ymargl s'excite car il a senti une grosse présence psy.
Qu'est ce qu'on fait, on se barre et les laisse dans leur merde ? Ou on reste et on essaie de leur foutre une raclée ?

- L'idée est tentante d'ouvrir un portail Warp et de se faire la malle, juste pour voir leurs gueules, mais en même temps, j'en ai marre de violer des cadavres.
Et si je dois taper dans mes cultistes, ça va faire désordre. Et tu serais foutu d'en profiter pour m'évincer auprès des Grands Patrons !
Donc un peu de chair fraîche ne serait pas de refus.
On va rester, surtout que j'ai un Prince Démon en attente dans le Warp qui veut faire ma fête parce qu'on l'a invoqué par erreur. Donc si on peut le lâcher sur les connards en orbite, ça arrangerait bien mes bidons...
On va faire comme ça, ma petite serpillère à foutre, on attend que ces chiens débarquent, et on les déglingue !
Avec un peu de chance nos alliés de circonstance recevront la Lumière de l'empereur, on aura les mains libres pour assujettir la planète à notre guise, et on pourra commencer à vraiment se marrer !

vendredi 30 octobre 2015

Chaos VS Taus


Salut Lecteur,

Hier soir, ça a roxé au Terminus Est.

En V7, s'il te plaît. Avec l'ami Micko, mon cher de binôme de paint.
Bah oui, depuis que Riton s'est mis à l'airsoft, il a beaucoup baissé dans mon estime. :)
(Il peut toujours se rattraper s'il amène une bouteille de Gigondas au Terminus et des figurines à pousser...)

Il avait prévu une liste sale avec plein de gros trucs, pas de piétons, mais j'étais décidé à ne pas me laisser faire.

La partie avait mal commencé, surtout quand un de mes Raiders a explosé et que mes Havocs se sont fait la malle dans la foulée...

Mais mon moral personnel a tenu bon, et j'étais décidé à en foutre plein la poire de ces gueules de sardines de Taus et à les convertir aux bienfaits de la Peste Suprême !

On a joué 6 tours, et à la fin, il ne restait qu'une Riptide endommagée à Micko, face à un Raider intacte. Donc j'estime m'en être pas trop mal tiré !

Typhus s'est fait déglingué à la fin, mais il a assuré sa part de taf, et il vaut son coût en points ! :)

Pour la peine, il aura priorité dans le prochain planning de peinture !

Des tofs, au moins en début de partie :





Une excellente après-midi/soirée pour conclure ! :)


Tiens sinon, Litrik m'avait demandé de lui pondre une vingtaine de lignes sur AOS.
Charge à lui de faire un copié/collé sur son blog.

Histoire d'expliquer ma notation, j'ai subdivisé la globalité en sous-chapitre, chacun sur 4 points, 0 étant la nullité absolue, 4 le top.

Offre globale :
Une grosse boîte pleine de figurines, montage simple, un bouquin de règles un peu foutraque mais joli et à la portée d'un gosse de douze ans n'aimant pas trop la lecture, tout le nécessaire pour jouer, pour le tarif, il n'y a pas à dire GW sait y faire pour appâter le nouveau client. Note : 4


Figurines/sculpture/design :
C'est là que ça se complique. GW a définitivement augmenté son échelle.
Pour exemple, un comparatif entre un nouveau machin, et un Terminator actuel.

Pour rappel, les Terminators sont des scaphandriers équivalents à un tank personnel...
Bon, pour le coup, c'est pas trop difficile à peindre.
La sculpture est chouette, les méchants ont plein de détails, même si cela fonctionne par système de doublons pour les troupes, l'effet d'ensemble reste assez sympathique.
Gros moins, ce n'est que du clipsable, et on n'a aucune liberté pour varier les poses.
Note : 3


Fluff :
Pas la peine d'y aller par 4 chemins.
Battle est par terre, piétiné, violé et agonisant. Le nouveau fluff est simpliste, plein d'anglicismes, écrit avec le cul, les anciens bouquins plein de pages écriets en petits sont bien, bien loin. Et c'est limite incompréhensible.
Note : 1 (pour l'encre)


Packaging/Marketing :
Ça se tient assez.
C'est assez clinquant, plein de couleur, des belles photos, des tutos de peinture bien foutus pour peu que l'on ait les couleurs qui vont bien.
Note : 4


Système de jeu :
Très simple à prendre en main et à assimiler.
Des profils un peu trop simples d'ailleurs, pas de régiments, mais qui fonctionne à combos, genre Magic.
Je ne suis pas fan, mais c'est l'ère du temps.
Gros moins, pas de système de liste d'armée, juste des scénarios.
 Donc une durée de vie assez limitée pour le joueur sans imagination ou qui ne veut pas se sortir les doigts du cul pour prolonger la durée de vie de sa boîte.
Comme c'est un produit d'appel, on va être indulgent et laisser le bénéfice du doute à GW.
Note : 2

Note totale : 14/20
GW s'en tire plutôt bien sur ce coup là, reste à voir si la mayonnaise prend ou non auprès des nouveaux joueurs.
L'avenir nous le dira.